Bilan de la 20ème édition : Journée Nationale de l’Audition

Cette journée de sensibilisation et de dépistage des troubles de l’audition se déroule chaque année au début du mois de mars relatant des faits sur l’audition et la population. Le sujet de cette année portait essentiellement sur les effets néfastes pour l’audition des appareils technologiques comme le téléphone portable. Aussi, une étude avait révélé que les jeunes, utilisant de plus en plus d’appareils, étaient sujets à des troubles auditifs plus importants. Le thème de cette année était donc « Santé auditive : faut-il se déconnecter des portables ? ».

Suite à cette 20ème campagne de sensibilisation, en date du jeudi 9 mars 2017, un premier bilan vient d’être dévoilé. Ainsi, on apprend que 2 500 participants officiels et 1 502 audioprothésistes ont répondu présent et ont participé à cette édition, ainsi que 83 services ORLs. Egalement, plus de 100 000 tests auditifs ont été effectués gratuitement pendant la campagne. C’était la première année qu’un tel événement de dépistage a été mis en place. Les bilans ont révélé qu’environ 4 personnes sur 10 présentaient au moins une baisse auditive minime (0 à 20 décibels). Aussi, environ 15 % de la population souffraient d’une perte très gênante et handicapante.

Les campagnes sont d’excellents moyens d’avertir de manière ludique la population sur les risques liés à la perte auditive. Aussi, de permettre d’en savoir plus sur soi et sur ses capacités auditives. Egalement d’en apprendre un peu plus sur toutes les innovations permettant une vie meilleure aux personnes ayant des difficultés à entendre et communiquer comme les appareils auditifs par exemple. Bien que la campagne fût un succès, beaucoup de gens ne sont pas encore réellement conscient des risques qu’ils prennent en s’exposant au bruit. Aussi, la JNA souhaite réaliser sa 21ème édition le jeudi 8 mars 2018. Le thème sera celui des acouphènes et de l’hyperacousie.

Publicités

Être alerté des intrusions lorsque l’on dort ?

Lorsque l’on a une perte auditive, nous pouvons être angoissés de ne pas se réveiller en cas d’incident. Dans ce cas, difficile de dormir sereinement.

Présenter une perte auditive ou être malentendant devrait être un avantage pour dormir sur ses deux oreilles. Vous n’êtes pas dérangés par les bruits extérieurs, ou par vos voisins : il est déconseillé de porter son appareillage auditif la nuit afin de pouvoir permettre aux oreilles de se reposer. Cela implique donc une difficulté supplémentaire pour se réveiller en cas d’urgence.

Comment faire pour être alerté en cas d’alarme incendie ou en cas d’alerte intrusion ? Il existe aujourd’hui un bracelet qui détecte les sons environnant comme les alarmes. Il existe aussi des alarmes spécifiques qui envoient des flash lumineux ou qui peuvent provoquer des vibrations.

Une application de sous-titrage instantanée

Thibault Duchemin – ingénieur de 26 ans, a développé une application pour smartphones. Celle-ci permet de faciliter la communication entre sourds et entendants en sous-titrant les paroles en temps réel.

Pour utiliser l’application, il suffit de la télécharger puis de l’ouvrir sur son Smartphone. Ensuite, il faut cliquer sur le bouton en forme de microphone et de tenir le téléphone devant la personne qui parle. Si la conversation se fait en groupe, il suffit d’ajouter les utilisateurs sur l’application (ceux-ci doivent l’installer également) et de suivre ensuite en temps réel ce qu’ils disent grâce à la retranscription.

L’application créée en 2014 a été testée par 50 000 utilisateurs et a déjà remporté plusieurs prix outre-Atlantique, notamment par l’université de Berkeley, en 2015. Elle arrive en France le 5 juillet 2017 !

La musique adoucit les mœurs et pour l’audition ?

Des chercheurs de l’Université de Lyon 1 ont récemment mis en exergue le fait que les musiciens arrivent à mieux comprendre la parole dans le bruit que les autres.

La recherche a basée son étude sur l’analyse des caractéristiques auditives de 20 musiciens expert comparées à celles de 20 autres participants non musiciens.

La raison de cette performance a été mise à nue : l’oreille d’un musicien sait ignorer le bruit afin de pouvoir se concentrer sur l’essentiel : les mots et les syllabes.

De telles découvertes pourraient ouvrir des pistes afin de compenser une perte d’audition. La capacité du cerveau à sélectionner des sons peut être alors entrainée.

Tout le monde en parle mais : qu’est-ce qu’un acouphène ?

Nous entendons souvent parler d’acouphène et comment remédier à ce désagrément, mais savez-vous ce qu’est un acouphène ?

Qu’est-ce qu’un acouphène ?

Le mot acouphène désigne les bruits entendus de manière intermittente ou continue « dans la tête » ou « dans l’oreille » sans avoir de source dans l’environnement qui nous entoure. Oui ça peut être ce petit bourdonnement ou ce sifflement que vous seul entendez !

Ce phénomène touche environ 15% de la population et dans 95% des cas les acouphènes ne représentent aucune gravité. Ces bruits parasites gênants ont souvent pour origine une perte auditive apparue suite à un traumatisme auditif ou à l’usure de votre oreille.

Lire la suite

Prendre soin de ses oreilles – Comment procéder

L’évacuation naturelle du cérumen par nos oreilles n’est pas un signe de mauvaise santé. Afin de ne pas irriter cette zone sensible la meilleur solution consiste à ne pas y toucher. Depuis notre enfance, nous entendons que nous ne devons rien enfoncer dans nos oreilles, mais maintenant adultes, nous ne respectons plus cette consigne. Utiliser un coton-tige, s’il est mal manipulé, peut provoquer des infection ou encore une surproduction de cérumen. L’académie américaine d’oto-rhino-laryngologie a publié une mise à jour de ses recommandations des soins aux oreilles.

Lire la suite