La musique pour se protéger de la perte auditive ?

S’est la question sur laquelle s’est penché Nina Kraus, neuroscientifique à l’Université de Northwestern – Etat-Unis.

Elle a découvert que le cerveau peut-être entrainé à surmonter une perte d’audition liée à l’âge. En effet, son étude à démontré que les personnes qui ont donné une grande importance à la musique au cours de leur vie ont un avantage certain pour comprendre la parole et distinguer une consonne d’une autre.

L’explication se situe dans les neurones : le cerveau des musiciens, ingénieurs du son, musicophiles ou simplement mélomanes, a une meilleur capacité à décoder et recoder les différents stimuli audio. Ceci leur permet de pallier à un possible vieillissement du système auditif.

Publiée dans la revue de Neurobiology of Aging, l’étude démontre également que le cerveau peut être entraîné à surmonter, en partie, une perte d’audition liée à l’âge. Ces résultats sont particulièrement intéressants et encourageants. Don Caspary, titulaire d’un doctorat et chercheur bien connu sur la perte auditive liée à l’âge aux États-Unis, reconnaît que les nouvelles découvertes sont utiles dans la recherche plus approfondie : « les résultats de l’étude Nina Kraus avec d’autres recherches suggèrent fortement que la formation intensive, même tard dans la vie pourrait améliorer le traitement des discours chez les personnes âgées et, par conséquent, améliorer leur capacité à communiquer»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s