Quoi de neuf à propos des aides auditives ?

formes

Le handicap le plus répandus en France est la surdité. L’appareillage auditif est un énorme frein pour les personnes qui pourraient avoir besoin d’une prothèse. En effet, la visibilité de celle-ci entraînerait la reconnaissance par les tiers du handicap.

Ceci est un apriori ! Les techniques ont énormément évoluées et l’appareillage auditif se fait aujourd’hui très discrète et est parfois même invisible !

12.7% de la population

Et parmi elles, 80% déclarent ne pas être appareillées. Pourtant il est indispensable de garder une bonne audition. En effet, la perte de l’auditons entraîne une perte du lien social. Mal entendre comporte des contraintes dans les actions de vie : faire les courses, converser avec ses voisins : se faire comprendre d’autrui. Garder un lien social est indispensable à un bon équilibre psychologique.

L’audition joue aussi un rôle dans la stimulation du cerveau, et l’aide à maintenir ses fonctions essentielles. Avec la perte d’un de nos sens, le cerveau est appelé à moins travailler, il devient alors paresseux et identifie, via un cercle vicieux, de moins en moins de bruits.

Se faire équiper d’une aide auditive est un processus plus simple qu’il n’y paraît, et qui permet, avec l’aide de laudioprothésiste, faire retrouver une vie normale.

Les aides auditives

86 % des personnes appareillées se déclarent satisfaites de leurs aides auditives. Ces dernières ont connu de véritables avancées technologiques parallèlement au numérique.

Les recherches ont permis de développer une solution qui identifie le bruit parasite de la voix, de traiter ces deux informations et de ne restituer que les indices vocaux nécessaire à la compréhension de l’autre.

En plus de ces avancées de traitement, la miniaturisation à l’extrême permet quant à elle de ne pas altérer la chaîne des osselets présents dans l’oreille moyenne.

Décomplexer !

Les français craignent de porter des aides auditives inefficaces et inesthétiques. Effectivement celles-ci stigmatises comme personnes âgées. L’appareillage auditif, contrairement aux lunettes « plus naturelles » est moins accepté socialement.

La prothèse aujourd’hui peut-être un contour d’oreille invisible, ou une prothèse intra-auriculaire constituée sur mesure après prise d’empreinte de votre oreille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s